Le tabac et les maladies cardio-vasculaires

Les maladies cardio-vasculaires sont toutes les maladies liées au cœur et à la circulation sanguine. Les maladies cardio-vasculaires sont : les maladies des coronaires, maladies du muscle cardiaque, maladies des valves cardiaques, maladie du péricarde, les maladies du rythme ou de la conduction cardiaque, les maladies des vaisseaux… Dans le monde, entre 150 000 et 180 000 personnes décèdent par an à cause de ces maladies. Parmi ces chiffres, 18 000 sont le résultat du tabagisme. Donc, le tabac et un facteur de risque majeur qui peut être évité.

Par ailleurs, Chez un fumer, l’oxygène est remplacé par l’oxyde de carbone. Ce dernier est transporté dans le sang ce qui favorise l’accumulation du cholestérol sur les parois des artères. Cela fait augmenter le mauvais cholestérol et l’agrégation des plaquettes sanguines puis favorisent la formation des caillots. Parmi dix cas d’infarctus du myocarde (mort des cellules du muscle constituant le cœur), six sont exclusivement le résultat du tabac. Ce phénomène touche également les femmes à un âge auquel elles devraient être loin de ce type de maladie.

Le risque d’infarctus du myocarde est lié aux nombres de cigarettes fumées par jour. Le risque est multiplié par sept si le nombre de cigarettes fumées par jour dépasse le paquet. Les fumeurs sont les personnes les plus exposés aux crises cardiaques et à la mort cardiaque soudaine. De plus, la nicotine augmente les battements du cœur ce qui entraine un dérèglement du rythme cardiaque et l’abaissement de la température des mains et des pieds.

De plus, le tabac peut être la cause d’autres maladies cardio-vasculaires telle que l’hyper tension artérielle. La nicotine agit sur les artères en augmentant la pression artérielle et la fréquence cardiaque. Cela, dès la première cigarette de la journée. La nicotine est également la cause de l’artérite des membres inférieurs, autrement dit : l’artériopathie des membres inférieurs. C’est-à-dire la fermeture des artères qui irrigue les membres inférieurs. Ce qui réduit par ailleurs les capacités sexuelles et la fertilité chez l’homme et la femme.

Il est très fréquent chez les fumeurs après avoir parcouru quelques mètres. Le fumeur ressent une crispation, une difficulté à marcher, voire des douleurs aux jambes.