La cigarette électronique : tendance du 21è siècle

La cigarette électronique ou e-cigarette, est née en Chine dans les années 2000 elle est répandue dans le monde. Elle contient de la nicotine comme la cigarette traditionnelle et est composée de substances chimiques qui provoquent des vapeurs dès qu’on l’alimente. Les personnes qui fument cette cigarette s’appellent “vapoteurs”.

Quelles sont ces substances chimiques ?

Avant de répondre à cette question, la cigarette électronique ou l’e-cigarette est moins nocive que le tabac même s’il contient de la nicotine. Son fonctionnement est simple, une batterie envoie du courant dans le réservoir qu’on appelle aussi atomiseur. Ce courant prend contact avec ces liquides et ils provoquent des vapeurs. 

Les liquides alimentant la cigarette sont le propylène glycol et de glycérine végétale, ces deux substances sont introduits dans la cigarette avec de la nicotine pour créer le phénomène de dépendance. L’avantage de cette e-cigarette, c’est que vous pouvez régler le dosage de la nicotine que vous intégrer dans ces liquides. 

A noter que l’e-liquide ne contient pas d’alcool. Vous avez le choix d’ajouter des arômes de fruits, des chocolats ou mentholées dans ces liquides, pour lui donner des saveurs. 

Est-ce qu’elle provoque le même effet que la cigarette traditionnelle ?

En tout cas, leurs effets sont presque les mêmes. La nicotine introduite dans l’e-cig fait mincir, il coupe notre appétit. Il provoque la sécheresse de la gorge et de la bouche, et dès fois des sensations d’ irritation ou brûlure dans la gorge. 

On dit qu’ elle est moins nocive pour notre santé parce que beaucoup de vapoteurs témoignent que l’e-cig réduit la toux et l’expectoration. Grâce à cela, d’autres vapoteurs ont arrêté la consommation de tabac. 

Mais comme tout produit cancérigène, c’est vivement conseillé d’arrêter de vapoter si vous avez des antécédents de maladies de poumons. C’est interdit de vapoter pendant la grossesse. Les conséquences sont les mêmes sur le fœtus.