Les patchs nicotiniques pour arrêter de fumer

smoking-1111975_640

Arrêter avec le tabac est un réel défi auquel sont confrontés les fumeurs de cigarettes. Àpres plusieurs années passées à fumer, il devient difficile de s’en sortir surtout qu’on devient facilement accro à cette saleté de nicotine. Des substituts de nicotine sont conçus pour accompagnés les fumeurs dans leur désir d’arrêter de fumer. Parmi ces gadgets, on a la cigarette électronique, les pastilles, ainsi que les patchs.

Les effets des patchs dans l’organisme

Les patchs de nicotine sont des timbres qu’on applique sur la peau qui diffuse une quantité quotidienne de nicotine pour aider le fumeur à en finir avec la cigarette. Lorsque les fumeurs prennent la décision de stopper avec la cigarette, ils ont tendance à avoir des crises de colère, d’angoisse dûs au fait qu’ils sont en manque de nicotine.

L’arrêt brusque de la consommation de ma nicotine peu avoir des répercussions sur le comportement du fumeur. Celui-ci peut facilement devenir agressif, prendre du poids. Il s’agit là des manifestations du sevrage. Les patchs de nicotine ont donc pour rôle d’approvisionner le corps avec une petite quantité de nicotine pour soulager les crises de manque.

Cependant, les patchs nicotiniques n’ont pas que des effets positifs pour les fumeurs. À force de coller ses patchs sur sa peau, le fumeur peut avoir des rougeurs et démangeaisons qui apparaissent sur sa peau. Le patient peut également être sujet à des troubles du sommeil, notamment l’insomnie. C’est pourquoi, avant d’utiliser les patchs ou tout autre substitut nicotinique, il est important de mesurer son niveau de dépendance, car c’est à partir de là qu’on pourra déterminer la quantité de nicotine à diffuser dans son corps. Les patchs sont donc un outil efficace qui permet à ceux qui souhaitent arrêter de fumer de tenir ferme jusqu’au bout. De cette manière ils pourront réussir leur pari même si la tâche s’annonce difficile.